Accueil
» Politique de sélection des produits & des producteurs

Politique de sélection des produits & des producteurs


vendredi 09 septembre 2016

 
 
 
 
 
Chez Vitenvrac, nous sélectionnons nos produits selon trois critères essentiels : 
 
 

LE ZERO DECHET 

LE LOCAL 

LA QUALITE DU PRODUIT 

 

Nous ne travaillons qu’avec des producteurs qui acceptent d’entrer avec nous dans cette démarche et nous les accompagnons si besoin : livraison en grande quantité, dans des contenants qu'ils récupèrent et réutilisent, pas de suremballage, etc. 

 

Nous nous engageons à ce qu’a minima 60% de nos produits soient locaux, c’est à dire issus d’un périmètre de moins de 100 kilomètres autour du point de vente.  
 

 

 

Les labels sont un bon indicateur de qualité mais en complément, nous avons pu définir des critères de sélection des produits qui nous permettent de nous en affranchir pour soutenir des producteurs aux pratiques non moins exigeantes, au contraire ! 


  

Nos critères de sélection : 
- Le producteur met en place des techniques préventives, réfléchies et raisonnées (telles que le piégeage d'insectes, la mise en place de rotation) et bannit les pratiques de traitements systématiques.  
- Le producteur a recours à des modes de lutte mécaniques et manuelles plutôt que chimiques et bannit les traitements après récolte.  
- Le producteur a recours à des techniques naturelles comme l'implantation de haies, bosquets, ou autres habitats naturels favorisant le développement des écosystèmes naturels.  
- Le producteur bannit les monocultures et effectue un travail de rotations des cultures, intégrant des légumineuses et des associations de plantes.   
- Le producteur travaille la fertilité de ses parcelles et protège son sol : en limitant le travail du sol profond, en intégrant des couverts végétaux piégeurs de nitrate, en apportant des éléments organiques naturels, lorsque nécessaire. 

 

Notre engagement :  
Si certains produits en vente chez Vitenvrac ne sont pas locaux, c’est parce qu’ils ne sont pas cultivés localement ou dans des quantités insuffisantes. Plus nous nous éloignons, plus nous nous posons la question de la nécessité d'avoir le produit dans nos références. Quand nous jugeons que cela fait sens de le proposer comme pour le thé, le café ou le chocolat, nous passons par des centrales labellisées et favorisons une transformation en local (comme pour Café Launay!)